Le club Agora Juridique outille les étudiantes de l’Université officielle de Bukavu sur le leadership féminin et l’entrepreneuriat.

Par Élie Munike David

Dans le cadre de conscientiser les jeunes étudiantes dans la méritocratie et l’entrepreneuriat basé sur le genre, une conférence a été organisée à l’Université officielle de Bukavu (UOB )par le Club Agora Juridique ce samedi 01 octobre 2022.

Cette conférence a réuni les étudiantes et étudiants de la faculté de Droit et celles de la faculté de lettres et sciences humaines pour encourager les femmes et jeunes étudiantes à avoir un esprit d’estime de soi pour le développement de la société.

les étudiantes et étudiants

Le président du Club Agora juridique, l’étudiant GAYO BULAMBO Cadet, a montré que l’époque où la femme était  incapable est révolue et que celle-ci a été affranchie du carcan. Il s’est exprimé en ces termes : « Nous ne sommes pas à l’époque où la femme était considérée comme étant incapable ; nous sommes dans une époque où la femme est capable. Nous constatons que les femmes ne sont pas valablement  représentées dans les activités menées par les hommes et pourtant la loi nous garantit une égalité entre homme et femme. C’est au regard de ce constat macabre que notre Club intervient afin d’aplanir la situation. Cette conférence promeut l’équilibre entre l’homme et la femme car la femme a été longtemps marginalisée ». Ainsi, ajoute-t-il que:« Les hommes et les femmes sont égaux et ont tous la capacité de réaliser quelque chose dans la société. Il faut que les jeunes étudiantes soient motivées à pousser leur vision très loin pour qu’elles réalisent et atteignent leurs objectifs sans se sous-estimer ».

le Professeur Pierrot CHAMBU

Pour sa part, le Doyen de la faculté de Droit, le Professeur Pierrot CHAMBU pense que, « promouvoir le leadership des jeunes étudiantes est un atout essentiel pour le développement de notre pays dans le respect du genre..» Etant présent dans le forum le Professeur Pierrot CHAMBU, promet aux étudiantes et étudiants un accompagnement rassuré dans toutes leurs activités. Il a encore soutenu que tous les enseignants de la faculté de Droit  soutiennent  et promettent de toujours accompagner les étudiants dans leurs activités para-académiques.

Christine Cimanuka vice-présidente de ce club recommande aux femmes en général et jeunes étudiantes en particulier à ne pas se mépriser car elles ont  les capacités voulues pour concevoir et mener à bon port des projets en matière entrepreneuriale.  à explorer dans un milieu quelconque.

Baraka Baderha Raphaël

Dans le même angle d’idée, le Porte-parole des Etudiants de l’UOB, Baraka Baderha Raphaël encourage ce club qui s’intéresse au Leadership féminin et estime que les femmes doivent comprendre qu’elles peuvent tout  faire. Il encourage ce Club et les jeunes étudiantes de l’UOB à organiser des activités comme celles-là pour éveiller la conscience de tout un chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*